ACBBAviron

Championnats de France Bateaux Courts 2018

Aux championnats de France bateaux courts, la section aviron de l’ACBB a qualifié pas moins de vingt-cinq rameurs, encore un effectif conséquent pour la section.

Ces tests nationaux se sont déroulés sur le lac de l’Uby à Cazaubon dans le Gers, du 13 au 15 avril. Des fortunes diverses mais une seule envie : défendre au mieux les couleurs du club boulonnais. Sur les 20 bateaux qualifiés pour les championnats bateaux courts, 19 ont accédé aux séries après le contre-la-montre, se classant d'ores et déjà dans les 24 meilleurs bateaux français.

Félicitons en premier lieu les médaillés.

La section handi repart de ces championnats nationaux avec trois médailles. Pour la première fois depuis la décision du CIO, les concurrents des catégories handis concouraient sur 2000m aux championnats de France.

Pour sa première saison au sein du club, Virginie Picard est sacrée championne de France en skiff PR1 (bras seuls).

Stéphane Tardieu garde son titre de champion de France en skiff PR2 (tronc et bras), juste devant Christophe Lavigne qui emporte la médaille d'argent.

Le deux sans sénior femme, de Lucie Giraud et Julie Voirin, revient avec la médaille de bronze (deuxième médaille nationale pour cette paire club).

Après un week-end de qualifications compliqué à Mantes la Jolie deux semaines plus tôt, les filles ont eu à cœur de montrer leur réel niveau en réalisant un finish de finale comme on en a rarement vu. Encore quatrièmes à 100m de l’arrivée, elles sont allées chercher loin dans leurs réserves pour accéder au podium.

« Il va sans dire que les encouragements des coéquipiers du club sur la digue ont été plus qu’aidants pour réaliser cette performance ! Nous sommes une belle famille, on s’entraide tous » Propos de Julie.

Julie et Lucie ont été sélectionnées dans le groupe Elite du collectif national, secteur pointe.

Le reste de l’équipe a tout autant montré de quoi il était capable.

Nos handis ont encore montré la voie aux autres rameurs du club avec un état d’esprit toujours positif et une envie de partager de bons moments avec tout le monde. Patrice Rendu se classe quatrième de la catégorie largement dominée par Stéphane Tardieu, PR2. Alexandre Duthoit finit lui à la sixième place. Manuel Rodriguez se classe à la cinquième place de la catégorie PR1 (bras seuls).

Aurélie Morizot, pour sa première année sénior PL (- de 59kg), réalise un week-end réellement intéressant. Elle s’offre la finale A en terminant troisième de sa demie finale.

En finale, tout est remis à zéro, chaque embarcation a sa chance d’aller chercher le Graal. Aurélie le savait et elle a attaqué cette finale comme une lionne. Au contact avec les meilleures de la catégorie pendant 1500m, elle cale un peu à l’entrée du dernier quart de course. Loin d’avoir démérité, elle finit sa course à la cinquième place avec toute l’expérience qu'elle y a accumulée. Cette rameuse poids léger est promise à un bel avenir ! Il commence avec une sélection dans le collectif nationale U23, dans le secteur poids léger.

C’est une sixième place pour le deux sans junior femme composé d’Emma Chastenet et Perrine Sarraute (EN. Bordeaux). Cette paire associée en janvier a réussi à se hisser en finale contre de très bons bateaux. Emma Chastenet a énormément progressé depuis qu’elle a rejoint l’ACBB l’an dernier. D’ici quelques années, elle prétendra sans aucun souci aux podiums des tests nationaux si elle continue dans cette direction.

Sixième place aussi pour le deux sans barreur poids léger (moyenne du bateau à 70kg) de Simon Bouchez et Thibaut Mames. Ils remportent leur demi-finale aisément, mais en y laissant sûrement quelques plumes, ce qui leur a manqué lors de la finale le lendemain. C’est un parcours cependant engagé et avec une volonté de ne rien lâcher qu’ont produit ces deux messieurs.

Léo-François ? ou François-Léo ? Telle était la question du week-end et la source de pronostics pour le clan ACBB.

Se retrouvant tous les deux en finale B du skiff PL (moins de 72kg), l’objectif était clair, se servir de l’autre pour aller plus vite et au bout de soi-même. C’est Léo qui remporte cette bataille et se classe 8e de ce championnat. François Teroin, quant à lui, termine neuvième de la compétition, après une finale disputée jusqu’au bout.

Même place pour notre skiffeur TC Bastien Quiqueret. Léo et Bastien ont été appelés en collectif national U23.

Laurent Cadot, associé à Dorian Mortelette (vice champion olympique à Londres) réalise un bon championnat mais qui n’a pas suffit à se projeter dans la grande finale. Ils terminent sur une huitième place.

Courir des finales de classement (finale C et D), n’est pas toujours évident, il peut y avoir de la frustration, une baisse de motivation. Ces mots ne rentrent pas dans le vocabulaire de nos rameurs Boulonnais. Ils ont défendu leur place jusqu’à la ligne d’arrivée.

Emile et Victor en deux sans barreur poids légers se classent à la 16e place de ce championnat, soit la quatrième place de la finale C.

Gustave Orain, junior première année était appairé à Antoine Farges (CN. Melun). Participer à ses premiers championnats de France est toujours un moment délicat qui engrange beaucoup d’expérience. En terminant 20e de ce championnat après une belle finale courue, il est sûr que nous reverrons très vite Gustave sur le bassin de l’Uby.

Le deuxième deux sans barreur féminin de Marine Alaouchiche et Capucine Lemée termine à la 22e place. Elles arrivent en quatrième place de la finale D.

C’est une finale D aussi pour les deux autres deux sans séniors hommes TC. Valentin Colson, associé à Richard Silvestre (A. Meulan MH.) se classent à la 21e place de cette catégorie dense. Ismael Bourennane et Philippe Mangot (CN. Belbeuf) terminent à la 24e place de cette même catégorie.

Le deux sans TC d’Yvan Deslavière et de Paul Bougon n’a malheureusement pas réussi à passer l’épreuve de la tête de rivière (nom donné au contre-la-montre). Ils terminent à la 27e place.

Au total, l’ACBB rentre avec deux titres, une médaille d’argent et une médaille de bronze.

« Arriver nombreux aux championnats, c’est bien, mais ça ne nous suffira pas, on le sait bien, on veut du combat, et de belles émotions en fin de week-end ! » C’était le discours tenu par l’entraîneur Cédric Toublan en début de championnat. A la fin du week-end, il se disait « Très fier de l'engagement des troupes et des valeurs échangées durant ces 4 jours ! »

Tout est dit, la Team ACBB est bien en place et défendra ses couleurs cette fois-ci en bateaux longs le week-end du 9-10 juin aux championnats de France qui se déroulera à Libourne (33).

JV