ACBBAviron

Championnat du monde U23, Poznan le 28 juillet 2018

En remportant le bronze au championnat du monde des moins de 23 ans, Aurélie MORIZOT, pour sa première participation à une épreuve internationale, obtient sa première médaille mondiale avec ses coéquipières du quatre de couple poids léger, Lou LAMARQUE (Bayonne AV), Loanne GUIVARC'H (Fontainebleau Avon AN) et Marion COLARD (Lyon AUN).

Aurélie a commencé l’aviron a l'ACBB en 2010 à l’âge de 11 ans. Elle a aujourd’hui 19 ans et tout l’avenir devant elle. D’autres médailles suivront, on n’en doute pas. Encore bravo les filles !

Coupe du Monde III, Lucerne du 13 au 15 juillet 2018

Bastien Quiqueret et Julie Voirin faisaient partie de l'équipe de France qui participait à la troisième et dernière manche de coupe du monde du 13 au 15 juillet à Lucerne en Suisse.

Bastien était engagé dans un double avec Hugo Quemener du club de Saint-Nazaire OS. Cette compétition était pour eux l'occasion de se confronter à des équipages élite mais aussi U23. Tous les deux âgés de 22 ans, ils seront alignés sur les championnats du monde U23 (moins de 23 ans) le dernier week-end de juillet. Ils réussissent à être demi-finalistes après une troisième place en série qui les a qualifiés directement. Cependant, la densité des embarcations a eu raison de leur engagement, et n'ont pas réussi à être dans les places qualificatives pour la grande finale du dimanche. En Finale B, qui était aussi très relevée, ils terminent 5e, soit 11e au général. Ce double est prometteur pour les échéances à venir.

Résultat de la finale B : USA, NED2, ARG, CHN1, FRA2, CHN2

Julie était quant à elle engagée en deux sans barreur avec Alice Mayne (société de l'Encouragement du Sport Nautique). Avec seulement quelques semaines de préparation dans cette embarcation qui n'est pas des plus faciles à construire, elles ont réussi à s'employer pleinement lors des courses qui se sont avérées d'un niveau très relevé aussi. "Faire du deux sans barreur à Lucerne est quelque chose d'énorme, le bassin est considéré comme la Mecque de l'aviron, tous les plus grands rameurs sont passés par là ! C'est une étape vraiment incontournable pour tout rameur qui veut s'établir à l'internationale" nous raconte Julie. Malheureusement, malgré leur engagement au maximum, cela n'a pas suffit pour rivaliser avec les meilleurs équipages. Elles terminent 11e aussi.

Résultat de la finale B : ESP-FRA1-POL-IRL-FRA2

Dans l'équipe Suisse, nous avions notre Boulonnaise Frédérique Rol qui a réalisé l'exploit de monter sur le podium du double poids léger féminin Elle et sa coéquipière Patricia Merz empochent la médaille de bronze !

Bravo à tous les trois ! Prochain rendez-vous international pour Bastien : les championnats du monde U23 à Poznan du 25 au 29 juillet.

JV.

Stage de Meulan-les-Mureaux du 13 au 15 juillet 2018

Patrick est inscrit en catégorie Loisir depuis 4 ans et il participait au stage de Meulan pour la première fois : « Jeudi 12 juillet en fin de journée, démontage des bateaux pour chargement sur la remorque, j’apprends de nouveaux noms : double scull, pair-oar… cela met l’eau à la bouche (et peut être même au premier sens du terme) et je me dis que je vais prévoir plusieurs changes en vue d’éventuels braquages dans la Seine.

Vendredi, rendez-vous matinal sous un beau ciel bleu à l'AMMH, le club d’Aviron de Meulan-les-Mureaux Hardricourt. Le bassin est splendide et merveilleusement calme, un vrai miroir.

Très vite nous sommes prêts à ramer, le bassin tient toutes ces promesses avec au détour des bras de Seine de ravissants « cabanons » et des berges arborées. Mais on n'est pas là pour la plaisance ! Les coachs nous entraînent avec de nombreux exercices exigeants. La bouteille d’eau est déjà vide et le soleil commence à être plus agressif sur les avant-bras et les tibias constamment exposés. A midi, le buffet repas est servi dans l’arrière jardin du club et chacun recherche un coin d’ombre pour savourer goulûment le repas, délicieux. L’assoupissement nous gagne (efforts, digestion et chaleur s’accumulent…), un petit café en terrasse et hop on repart, l’après-midi, on reprend l’aviron sur de nouvelles embarcations pour de nouvelles expériences (mais pas de baquage). En fin d’après-midi, je découvre le château des scouts de France de Jambville, où nous sommes hébergés. Le lieu est très agréable. La devise des scouts est ‘sois prêt’, et là il faut l’être, prêt : douché pour l’apéro à 18h30, dîner à 19h et debrief video à 21h, pas de répit. Réveil 7h, et c’est reparti pour une journée bien pleine, les organismes souffrent et le matériel aussi. Le dimanche, finale de Coupe du Monde oblige, nous plions le matériel en fin de matinée pour être rentrés à temps.

Ce stage a été un moment mémorable sur le plan sportif (et pas seulement parce que l’équipe de France est championne du monde : on est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions… tuuuut… .tuuuuut…) avec la découverte de nouvelles embarcations pour moi : skiff, pair-oar et 4 de pointe. J’ai le sentiment d’avoir nettement progressé grâce aux conseils des encadrants et parce que j'ai pu ramer avec des coéquipiers de très bon niveau sur un très bon bassin.

Je voudrais en profiter pour remercier chaleureusement tous les participants et participantes pour leur enthousiasme et leur constante bonne humeur, et spécialement Pedro, les organisateurs Claire, Olivier et Antoine L. ainsi que les encadrants Duarte, Jean-Louis et Nicolas, tous bénévoles. Un grand MERCI. En conclusion, à faire et à refaire, mais pas tout de suite, un temps de recul est nécessaire. »

Patrick

Championnat de France et Critérium national sénior bateaux longs - 9 et 10 juin 2018 à Libourne

C'est avec 61 rameurs et 3 barreurs que l'ACBB a fait le déplacement au lac des Dagueys de Libourne qui accueillait pour la première fois le championnat de France sénior bateaux longs.

Le bilan est plus que positif pour l'ACBB malgré l'absence de titre cette année. Avec trois médailles d'argent et une médaille de bronze, le club arrive pour l'instant en tête du classement performance des clubs chez les séniors, devant Grenoble et Nantes.

En HS2x poids légers, Léo Gransire et François Teroin ouvraient le bal avec une médaille d'argent.

Si les frères Houin s'installaient confortablement en tête dès les 500m, les boulonnais creusaient l'écart avec les poursuivants dès les 1000. C'était la der de François avec l'ACBB avant qu'il ne parte dans le sud-est de la France. On en profite pour lui souhaiter bonne chance dans tous ses projets.

Une autre médaille d'argent pour le SF4x d'Aurélie Morizot, Lucie Giraud, Tala Abujbara et Julie Voirin : le podium était en place dès les premiers 500m et les écarts conséquents à l'arrivée. Le bateau de l'ACBB finit 9 secondes derrière Bayonne et 11 secondes devant Nantes.

Fait exceptionnel dans la finale du quatre de pointe homme poids légers : l'ACBB alignait trois bateaux. Une course intense pour la première place entre le bateau de Nancy et l'équipage Bouchez, Mames, Stanojevic, Faucheux qui après avoir mené dès le début, cède à 50m de la ligne et repart avec l'argent, à une seconde des vainqueurs.

La finale du huit féminin a elle aussi offert un beau bord à bord pour la deuxième place entre l'AUN Lyon et l'ACBB qui s'incline alors que Grenoble remporte l'épreuve haut la main. Une belle médaille de bronze et des filles radieuses sur le podium ! Le huit de pointe homme (HS8+), à la lutte avec Bergerac, finit quant à lui 4e. A noter que Vincent Faucheux, doublait pour pallier le forfait de Laurent Cadot qui aurait dû prendre la nage du huit.

Côté critérium, toutes nos félicitations et notre admiration vont à Valérie Talamona. Associée à Delphine Lamadon, elles repartent avec la médaille de bronze en SF2x Crit. Valérie qui est née en 1964, remportait son premier titre national et le premier titre pour le club chez les féminines en 1991 avec Anne Juel en deux sans barreur. On vous laisse faire les calculs !

Enfin la palme de la bonne humeur communicative revient au deuxième huit des filles qui découvraient la compétition et dont la moitié de l'équipage a commencé cette année. Bonnes dernières elles ne se sont pas démontées pour autant, le but était d'apprendre et de progresser chaque jour un peu plus. Et pour souder un groupe, rien de tel que de s'époumoner en coeur avec un karaoké. Même le coach a chanté. C'est l'Encou qui a dû regretté d'avoir loué des chambres dans la même résidence.

Les 5 heures de direct sont intégralement disponibles en replay sur la chaine Youtube de la FFA et notez qu'un best of de 52 minutes sera diffusé sur France Ô le dimanche 24 juin à 17h30 !

VD

Album photo

Les résultats complets :

  • 2e SF4x : Aurélie Morizot, Lucie Giraud, Tala Abujbara, Julie Voirin
  • 15e SF4- : Alizée Novello-Zlatic, Flore Villaret, Vanessa Lete, Tiphaine Cayol
  • 3e SF8+ : Selena Sieger, Marine Alaouchiche, Emma Chastenet, Capucine Lemee, Celine Gallot Lavallee, Masa Bezdradrica, Jovana Arsic, Chloe Poumailloux, Bar. : Chloé Rivoal
  • 17e SF8+ : Cyrielle Peretti, France Orain, Imen Ben Mahmoud, Jeanne Vigneron, Camille Pegaz, Maïlys Demeaulte, Albane Bunel, Marie Audren De Kerdrel, Bar. : Valerie Delafosse
  • 4e SH8+ : Yvan Deslavière, Valentin Colson, Dusan Slavnic, Ismael Bourennane, Paul Bougon, Aleksandar Filipovic, Bastien Quiqueret, Vincent Faucheux, Bar. : Julien Weber Corviole
  • 2e SH2x PL : Léo Grandsire, François Teroin
  • 2e SH4- PL : Vincent Faucheux, Milos Stanojevic, Thibaut Mames, Simon Bouchez
  • 4e SH4- PL : Emile Sarda, Filip Prodanovic, Victor Fauger, Pierre Roisin
  • 6e SH4- PL : Romain Beuret, Nicolas Rousseau, Gustave Orain, Johan Yvon
  • 9e SH4+ : Thomas Lecuire, Mickael Barbotin, Sébastien Jubé, Antoine Seguin, Bar. : Valerie Delafosse
  • 14e SH4x : Théo Liébert, Hugues Chanoine, Damien Gallet, Vincent Levasseur
  • 3e SF2x Crit : Delphine Lamadon, Valerie Talamona
  • 16e SH4+ Crit : Benjamin Henon, Bastien Bechadergue, Edouard Treca, Christopher Cala, Bar. : Valerie Delafosse

Bilan des Régates de Masse et grands rendez-vous de juin 2018

Sur les 24 équipages qui participaient à la 41e édition des régates de Masse de Mantes-la-Jolie les 26 et 27 mai 2018, 10 ont atteint les finales A et 5 ont été médaillés.

Trois bateaux finissent 1ers : les deux huit de pointe sénior homme et femme (HS8+, FS8+) et le quatre sans barreur sénior homme (HS4-). Le quatre barré vétéran homme (HVA4+) est 2e. Le quatre de couple sénior homme (HS4X) finit 3e.

Les régates de Masse servent traditionnellement de répétition générale avant la prochaine grande échéance des championnats de France bateaux longs qui se dérouleront les 9 et 10 juin sur le bassin de Libourne.

Entre temps, sept rameurs de l'ACBB vont participer à la première manche de la Coupe du Monde du 1er au 3 juin 2018 à Belgrade en Serbie :

  • Julie VOIRIN sous les couleurs de l'équipe de France dans le W4- (quatre de pointe sans barreur femme) avec ses co-équipières Marie LE NEPVOU (CA Nantes), Flavie BAHUAUD (Lyon AUN) et Alice MAYNE (Encouragement SESN).
  • Tala ABUJBARA en W1x (skiff TC femme) sous les couleurs du Qatar.
  • Frédérique ROL en LW2x (deux de couple poids léger femme) avec sa compatriote Patricia MERZ sous les couleurs de la Suisse.
  • Du côté serbe, Milos STANOJEVIC sera en LM1x (skiff poids léger homme), Aleksandar FILIPOVIC en M1x (skiff TC homme), Marko MARJANOVIC en M1x (skiff TC homme) et Jovana ARSIC en W2- (deux de pointe sans barreur femme) avec sa compatriote Natasa ZARIC.

Le programme de la Coupe du Monde sur World Rowing et la suite des évènements sur notre page Facebook.

VD, le 30/05/2018

Championnats de France Bateaux Courts 2018

Aux championnats de France bateaux courts, la section aviron de l’ACBB a qualifié pas moins de vingt-cinq rameurs, encore un effectif conséquent pour la section.

Ces tests nationaux se sont déroulés sur le lac de l’Uby à Cazaubon dans le Gers, du 13 au 15 avril. Des fortunes diverses mais une seule envie : défendre au mieux les couleurs du club boulonnais. Sur les 20 bateaux qualifiés pour les championnats bateaux courts, 19 ont accédé aux séries après le contre-la-montre, se classant d'ores et déjà dans les 24 meilleurs bateaux français.

Félicitons en premier lieu les médaillés.

La section handi repart de ces championnats nationaux avec trois médailles. Pour la première fois depuis la décision du CIO, les concurrents des catégories handis concouraient sur 2000m aux championnats de France.

Pour sa première saison au sein du club, Virginie Picard est sacrée championne de France en skiff PR1 (bras seuls).

Stéphane Tardieu garde son titre de champion de France en skiff PR2 (tronc et bras), juste devant Christophe Lavigne qui emporte la médaille d'argent.

Le deux sans sénior femme, de Lucie Giraud et Julie Voirin, revient avec la médaille de bronze (deuxième médaille nationale pour cette paire club).

Après un week-end de qualifications compliqué à Mantes la Jolie deux semaines plus tôt, les filles ont eu à cœur de montrer leur réel niveau en réalisant un finish de finale comme on en a rarement vu. Encore quatrièmes à 100m de l’arrivée, elles sont allées chercher loin dans leurs réserves pour accéder au podium.

« Il va sans dire que les encouragements des coéquipiers du club sur la digue ont été plus qu’aidants pour réaliser cette performance ! Nous sommes une belle famille, on s’entraide tous » Propos de Julie.

Julie et Lucie ont été sélectionnées dans le groupe Elite du collectif national, secteur pointe.

Le reste de l’équipe a tout autant montré de quoi il était capable.

Nos handis ont encore montré la voie aux autres rameurs du club avec un état d’esprit toujours positif et une envie de partager de bons moments avec tout le monde. Patrice Rendu se classe quatrième de la catégorie largement dominée par Stéphane Tardieu, PR2. Alexandre Duthoit finit lui à la sixième place. Manuel Rodriguez se classe à la cinquième place de la catégorie PR1 (bras seuls).

Aurélie Morizot, pour sa première année sénior PL (- de 59kg), réalise un week-end réellement intéressant. Elle s’offre la finale A en terminant troisième de sa demie finale.

En finale, tout est remis à zéro, chaque embarcation a sa chance d’aller chercher le Graal. Aurélie le savait et elle a attaqué cette finale comme une lionne. Au contact avec les meilleures de la catégorie pendant 1500m, elle cale un peu à l’entrée du dernier quart de course. Loin d’avoir démérité, elle finit sa course à la cinquième place avec toute l’expérience qu'elle y a accumulée. Cette rameuse poids léger est promise à un bel avenir ! Il commence avec une sélection dans le collectif nationale U23, dans le secteur poids léger.

C’est une sixième place pour le deux sans junior femme composé d’Emma Chastenet et Perrine Sarraute (EN. Bordeaux). Cette paire associée en janvier a réussi à se hisser en finale contre de très bons bateaux. Emma Chastenet a énormément progressé depuis qu’elle a rejoint l’ACBB l’an dernier. D’ici quelques années, elle prétendra sans aucun souci aux podiums des tests nationaux si elle continue dans cette direction.

Sixième place aussi pour le deux sans barreur poids léger (moyenne du bateau à 70kg) de Simon Bouchez et Thibaut Mames. Ils remportent leur demi-finale aisément, mais en y laissant sûrement quelques plumes, ce qui leur a manqué lors de la finale le lendemain. C’est un parcours cependant engagé et avec une volonté de ne rien lâcher qu’ont produit ces deux messieurs.

Léo-François ? ou François-Léo ? Telle était la question du week-end et la source de pronostics pour le clan ACBB.

Se retrouvant tous les deux en finale B du skiff PL (moins de 72kg), l’objectif était clair, se servir de l’autre pour aller plus vite et au bout de soi-même. C’est Léo qui remporte cette bataille et se classe 8e de ce championnat. François Teroin, quant à lui, termine neuvième de la compétition, après une finale disputée jusqu’au bout.

Même place pour notre skiffeur TC Bastien Quiqueret. Léo et Bastien ont été appelés en collectif national U23.

Laurent Cadot, associé à Dorian Mortelette (vice champion olympique à Londres) réalise un bon championnat mais qui n’a pas suffit à se projeter dans la grande finale. Ils terminent sur une huitième place.

Courir des finales de classement (finale C et D), n’est pas toujours évident, il peut y avoir de la frustration, une baisse de motivation. Ces mots ne rentrent pas dans le vocabulaire de nos rameurs Boulonnais. Ils ont défendu leur place jusqu’à la ligne d’arrivée.

Emile et Victor en deux sans barreur poids légers se classent à la 16e place de ce championnat, soit la quatrième place de la finale C.

Gustave Orain, junior première année était appairé à Antoine Farges (CN. Melun). Participer à ses premiers championnats de France est toujours un moment délicat qui engrange beaucoup d’expérience. En terminant 20e de ce championnat après une belle finale courue, il est sûr que nous reverrons très vite Gustave sur le bassin de l’Uby.

Le deuxième deux sans barreur féminin de Marine Alaouchiche et Capucine Lemée termine à la 22e place. Elles arrivent en quatrième place de la finale D.

C’est une finale D aussi pour les deux autres deux sans séniors hommes TC. Valentin Colson, associé à Richard Silvestre (A. Meulan MH.) se classent à la 21e place de cette catégorie dense. Ismael Bourennane et Philippe Mangot (CN. Belbeuf) terminent à la 24e place de cette même catégorie.

Le deux sans TC d’Yvan Deslavière et de Paul Bougon n’a malheureusement pas réussi à passer l’épreuve de la tête de rivière (nom donné au contre-la-montre). Ils terminent à la 27e place.

Au total, l’ACBB rentre avec deux titres, une médaille d’argent et une médaille de bronze.

« Arriver nombreux aux championnats, c’est bien, mais ça ne nous suffira pas, on le sait bien, on veut du combat, et de belles émotions en fin de week-end ! » C’était le discours tenu par l’entraîneur Cédric Toublan en début de championnat. A la fin du week-end, il se disait « Très fier de l'engagement des troupes et des valeurs échangées durant ces 4 jours ! »

Tout est dit, la Team ACBB est bien en place et défendra ses couleurs cette fois-ci en bateaux longs le week-end du 9-10 juin aux championnats de France qui se déroulera à Libourne (33).

JV

Championnat de zone bateaux courts du 30 mars au 1er avril 2018

En ce week-end pascal avaient lieu les championnats de zone bateaux courts à Mantes-la-Jolie. Ces championnats étaient qualificatifs pour les championnats de France qui ouvrent les portes à l'équipe de France et qui se dérouleront mi-avril à Cazaubon.

Comme presque chaque année pour cette compétition, grisaille et vent étaient au rendez-vous. Il soufflait cette fois-ci dans l'axe du bassin et dans le sens des courses, requérant d'avantage d'attention technique.

Certains de nos rameurs, manquant de kilomètres en bateaux - notamment à cause d'une crue hivernale de la Seine particulièrement longue et sévère - furent mis en difficulté. Un défi qu'ils ont relevé avec le supplément d'âme qu'on leur connaît.

Nous noterons chez les filles la troisième place de la skiffeuse poids-léger Aurélie Morizot pour sa première saison en sénior, ainsi que la quatrième place du duo Julie Voirin et Lucie Giraud dans une finale qui annonce celle des championnats de France dans quinze jours.

Chez les hommes, les skiffeurs poids-léger membres de l'équipe de France François Téroin et Léo Grandsire ont terminé aux troisième et cinquième place tandis que Laurent Cadot, associé au double médaillé olympique Dorian Mortelette remportait la compétition.

D'avantage encore de rameurs ne se sont pas qualifiés et ont terminé leur parcours en finales B, C et D. Ils ont tous néanmoins tenu à terminer sur une bonne note dimanche en réalisant des courses de bonne facture.

De nombreux bénévoles de notre club assuraient la sécurité sur l'eau et la tenue des bateaux au départ. Ils ont rendu cette compétition possible pour tous les compétiteurs. Qu'ils en soient ici chaudement remerciés. Les sociétaires de l'ACBB ont pu entendre des encouragements pas du tout neutres venant des canots moteur pendant leurs courses ainsi que pendant l'échauffement.

Liste des rameurs qualifiés pour les championnats de France bateaux courts :

  • J18F2- :
    • Emma Chastenet (avec Perrine Sarraute de l'EN Bordeaux)
  • J18H2- :
    • Gustave Orain (avec Antoine Fargues du CN Melun)
  • SF1X PL :
    • Aurélie Morizot
  • SF2- :
    • Julie Voirin/Lucie Giraud
    • Marine Alaouchiche/Capucine Lemée
  • SH2- PL :
    • Simon Bouchez/Thibault Mames
    • Émile Sarda/Victor Fauger
  • SH1X PL :
    • François Téroin
    • Léo Grandsire
  • SH2- :
    • Laurent Cadot (avec Dorian Mortelette du CN Dieppe)
    • Valentin Colson (avec Richard Silvestre de l'AV Meulan les Mureaux)
    • Ismaël Bourennane (avec Philippe Mangot du CN Belbeuf)
    • Yvan Deslavière/Paul Bougon
  • SH1x :
    • Bastien Quiqueret (qualifié dans la zone sud-est)
  • SF1x PR1 :
    • Virginie Picard
  • SH1x PR1 :
    • Manuel Rodriguez
  • SH1x PR2 :
    • Stéphane Tardieu
    • Christophe Lavigne
    • Patrice Rendu
    • Alexandre Duthoit

HC

Challenge bateaux courts 2

Le dimanche 18 février 2018 les rameurs de l'ACBB ont participé au deuxième challenge bateaux courts LIFA.

Championnats de France indoor : 14 podiums pour les orange et gris

Ce sont en tout 41 rameurs et rameuses qui ont défendu les couleurs du club ce 10 février 2018 au stade Charléty : avirose, séniors, jeunes et moins jeunes, para-aviron, aviron adapté, relais mixtes et sport partagé, l’ACBB était représenté dans chaque catégorie. Une forte participation et, à la clé, une moisson de médailles.

Les hommes ouvrent le bal avec Thomas LECUIRE (SH 40-49 PL) qui réalise un temps canon de 06:35.6, s’octroyant la 1re place avec 7 secondes d’avance sur son poursuivant.

Yvan DESLAVIERE (SH 40-49) prend la 3e place en 06:20.9. Vincent FAUCHEUX (SH 30-39 PL ) est 2e en 06:36.1 à seulement 3 centièmes du meilleur chrono.

Emma CHASTENET est 13e de sa course J18 en 07:30.9. En SF, l’ACBB était représenté par Lucie GIRAUD, ‪Julie VOIRIN, Tala ABUJBARA, Capucine LEMEE, Marine ALAOUCHICHE : notre Juju termine 5e en 06:53.4, Lucie est 10e en 06:57.8, Tala est 13e en 07:03.2, Capucine est 25e en 07:18.0, Marine est 33e en 7:35.2. En SF PL, Aurélie MORIZOT est 6e en 07:24.6 . En SH, Bastien QUIQUERET est 25e en 06:08.6, Ismael BOURENNANE 49e en 06:19.3, Théo LIÉBERT 78e en 06:41.1. En SHPL, Léo GRANDSIRE précède d’un centième notre récent champion du monde, Francois TEROIN. Ils terminent respectivement à la 6e et 7e place en 06:22.7 et 06:22.8 .

En aviron adapté, nos deux représentants, Théo LURBE et Benoit MACCOU, ravis de leur seconde participation aux championnats de France se suivent en prenant les 13e et 14e places.

En para-aviron, pas moins de cinq médailles d’or (Stéphane TARDIEU sur 2000m et 500m PR2 ; Virginie PICARD sur 2000m et 500m PR1, Manuel RODRIGUEZ sur 500m PR1), trois médailles d’argent (Christophe LAVIGNE sur 2000m et 500m PR2, Nicolas  HAUDEBERT sur 500m PR1) et trois médailles de bronze (Alexandre DUTHOIT sur 2000m PR2, Patrice RENDU sur 500m PR2, Manuel RODRIGUEZ sur 2000m PR1).

En relais aviron partagé (1000m à 4) là encore carton plein pour l’ACBB qui rafle les 3 premières places ! Les gagnants sont Julie VOIRIN, Mickael BARBOTIN, Bastien QUIQUERET et Stéphane TARDIEU. En relais Avirose sur 4 x 500m, 2 équipes ACBB sur le podium : Elizabeth Vialatte DE PEMILLE, Émilie DAMEME , Emma CHASTENET, Nicolas ROUSSEAU sont 2e et Raphaëlle MAYNIER, Isabelle GUEUDET, Aurélie MORIZOT, Pierre ROISIN 3e.

Enfin, en relais 2000m open, Lucie GIRAUD‬ prend la 1re place en mixte de club avec ses copains de la Just Row It Team.

Très beau bilan pour l’ACBB ! Merci à tous les participants pour leur enthousiasme, aux encadrants pour leur dévouement sans faille et à l’organisation qui nous a offert un grand moment de partage, de joie et de dépassement de soi !

Les résultats complets avec les détails pour chaque rameur sont disponibles sur Aviron France

VP

Relais sur ergomètre

Samedi 3 février 2018 le club a organisé un relais de 2000m pour 4 rameurs. Le groupe loisir a répondu présent avec 11 équipages engagés. Pour une partie des athlètes il s'agissait d'une première expérience chronométrée sur rameur en salle, ils se sont confrontés à la gestion de l'effort pendant les 500m qui leur étaient impartis.

Le 10 février 2018 les athlètes para-rowing, aviron adapté, aviron santé et seniors participeront au championnat de France Indoor. Ce sera le moment de venir les encourager dans les compétitions individuelles et collectives au stade Charléty à Paris.

Résultats. Album photo.

PF

Challenge bateaux courts 1

La première manche du challenge bateaux courts LIFA a eu lieu dimanche 14 janvier. L’enjeu de cette régate régionale était d’essayer des compositions en deux-sans et de travailler les parcours pendant l’entraînement hivernal, parfois monotone. Les juniors et séniors, tant filles que garçons, étaient présents en nombres, avec 33 rameurs du club en skiff ou pair-oar.

Plus que les résultats c’est la façon de courir qui importait, et tous ont répondu présent. Les sociétaires de Boulogne auront pu néanmoins marquer quelques points dans cette compétition qui classe les rameurs sur trois manches, dont la deuxième aura lieu le dimanche 18 février.

La météo était parfaite pour les rameurs : vent nul, bassin plat, brouillard et fraîcheur le matin et grand soleil et douceur l’après-midi.

Après l’effort, le réconfort ; la soirée du club aura lieu samedi 20 janvier pour fêter les excellents résultats de la saison dernière.

HC

Tour du bassin en yolette

Tour du bassin en yolette 2017

L'édition 2017 du tour du bassin en yolette a eu lieu le dimanche 17 décembre 2017 au club. Toutes les catégories étaient invitées : loisirs, compétiteurs et aviron adapté. Bravo à tous pour cette excellente journée.

Championnats d’Europe d’aviron indoor d’Amsterdam – 9 décembre 2017

Championnats d'Europe Indoor 2017

Après avoir affronté les caprices d’une météo hivernale, déjoué les bouchons, et évité de justesse un tracteur lancé à tombeau ouvert sur la petite camionnette du club, c’est sains et saufs que les cinq représentants du groupe handi-aviron de l’ACBB sont arrivés Vendredi soir à Amsterdam : Stéphane TARDIEU, Christophe LAVIGNE, Alexandre DUTHOIT, Thomas PUPIN et Virginie PICARD, accompagnés de leur coach Alexandre BRIDEL.

Le lendemain matin, direction le Sporthallen Zuid Stadium. Alexandre donne les dernières consignes de course. Ambitieux le coach ! Mais mieux vaut viser vers le haut que vers le bas. D’autant qu’en face la concurrence est rude. Le gabarit des rameurs et rameuses, handis et valides, est juste impressionnant, loin du gabarit latin standard : grands, athlétiques, bodybuildés pour la plupart.

A l’échauffement, l’impression se confirme : on est au pays des géants !

En rentrant dans l’arène, on se rend compte de l’on ne ramera pas ensemble, mais répartis un peu partout dans cette salle immense et glacée. Cela ne va pas faciliter les déplacements d’Alexandre qui va être obligé de courir de l’un à l’autre pendant la course.

Prise de possession de nos ergomètres. Inévitables discussions avec les arbitres de la FISA quant au positionnement des sangles et du siège, histoire de rajouter un peu de piment à la course, puis GO ! ROW !

Le premier 1000m se passe bien pour tout le monde, on tient la cadence définie par Alexandre. Les choses se compliquent après… Aux 2/3 de la course, tout brûle, la gorge, les poumons, les muscles, on se demande comment tenir. Il faut passer ce cap psychologique, ne pas lâcher. Tout est dans la tête. On doit alors faire croire à la machine qu’elle a gagné, on lui cède quelques secondes aux 500 (tant pis pour la consigne du coach), on s’accroche, encore 500m… On passe en mode robot, plus rien ne compte que l’écran du rameur, on fait abstraction de la distance avec les adversaires, on se concentre sur ses sensations. Combat contre soi-même.

On entend que les premiers ont franchi la ligne. Dur psychologiquement. Se recentrer, relancer, encore et encore. Plus que 100m, puis c’est la délivrance.

Stéphane arrive 4ème de sa course, suivi de Christophe puis d’Alexandre en 7e position.

Thomas est 11e, Virginie 2e ce qui lui permet de monter sur le podium en compagnie de Sylvia PILLE, 3e aux derniers mondiaux de Sarasota en PR1.

Une très belle aventure humaine qui n’aurait pas été possible sans les efforts conjugués du club et du coach. Merci l’ACBB ! Merci l’aviron !

VP

Open d'ergomètre de Normandie

Un week-end chargé pour les rameurs de l'ACBB

Le samedi 11 et le dimanche 12 novembre 2017 l'ACBB a participé à la 8e édition de la régate de Mantes la Jolie et à la tête de rivière régionale de Caen.

Régate de Mantes : résultats, photos. Résultats de la tête de rivière régionale de Caen.

Les régates internationales Masters à Séville

International masters ragatta Sevilla 2017

Le 21 et 22 Octobre 2017 a eu lieu la première édition de la Sevilla International Rowing Masters Regatta. Elle s'est déroulée sur un bras mort du Guadalquivir qui avait déjà accueilli les championnats du Monde en 2002, les championnats d'Europe en 2013 ainsi que d'autres évènements FISA. C'est un bassin idéal pour la tenue d'une compétition internationale, proche du centre ville et de l'ancien terrain de l'exposition universelle de 1992.

Pour cette première édition étaient présents des clubs venus de toute l'Espagne, les plus grands clubs du Portugal et quelques clubs d'autres pays européens (Italie, Pays Bas, France, etc).

Claude et Valérie Talamona ont brillamment représenté l'ACBB en remportant haut la main la course du deux de couple mixte vétéran D dans un bateau prêté par nos amis de l'Associação Naval de Lisbon.

L'ANL s'est déplacée en nombre en inscrivant 14 bateaux et en participant à quelques courses mixtes de clubs. Pedro Ferreira de l'ACBB a ramé, pour la seconde fois cette année, sous les couleurs de l'ANL en H4-, H4x et 4x Mixte.

L'événement a été un très grand succès avec une belle organisation de la Fédération Andalouse d'Aviron. Une date à ajouter au calendrier vétéran pour les années à venir.

PF