ACBBAviron

Saison 2016-2017

L'ACBB Aviron est rentré des championnats de France sprint avec 5 médailles, dont une en or !

Podium critérium handi 2016-2017

Les championnats de France sprint (sur 500m) qui se déroulaient cette année à Mantes-la-Jolie, ont clos la saison sportive 2017. Cependant, réaliser de bons parcours, ne faire qu'un avec ses coéquipiers, défendre au mieux les couleurs Orange et Noire sont des comportements et des actions qui permettront de lancer au mieux la saison, laquelle ne fera que débuter en fin de week-end.

Avec ces beaux résultats, nous pouvons aisément dire que la saison est lancée, et bien comme il faut !

Stéphane Tardieu et Christophe Lavigne ont ouvert le compteur de médailles le samedi après-midi en remportant la course du double TA (bras-tronc). Leurs partenaires de club Patrice Rendu et Alexandre Duthoit sont leurs premiers dauphins.

Le huit sénior femmes, « abonné » désormais aux podiums depuis 2015, n'a pas dérogé à la tradition. Cette année il était composé de Marie Tavernier, Lucie Giraud, Julie Voirin, Chloé Poumailloux, Jessica Spivey, Capucine Lemée, Marie Picard et Aurélie Morizot, barré par la meilleure Chloé Rivoal. Elles obtiennent la médaille d'argent après une belle bagarre contre le bateau de Grenoble (vainqueur sur les 2000m en juin) et le huit de Joinville qui complète le podium.

Le club a aligné deux embarcations du quatre sans barreur sénior hommes. Le but était de réaliser le même exploit que sur les championnats de France bateaux longs, à savoir de médailler ces deux bateaux.

Malheureusement, le bateau de Laurent Cadot, Vincent Faucheux, Victor Sedaros et Yvan Deslavière n'a pas réussi à se qualifier pour la finale A et termine à la 12eme place dans cette catégorie. C'est donc seul bateau boulonnais que le quatre sans barreur de Léo Grandsire, Emile Sarda, Ismael Bourennane et Thibaut Mames est rentré dans les starts de la finale A. Après un coude à coude très serré avec le bateau de Nogent sur Marne (Société des Sports Nautique de l'Encouragement), le bateau du club a réussi à mettre sa pointe devant et à empocher la médaille d'argent derrière le bateau Nantais.

De leur côté, Johan Yvon et Romain Beuret sont de nouveau montés en deux sans barreur à l'occasion des Sprints. Ils se connaissent bien, ayant fait une saison bateaux courts un an auparavant où leur embarcation avait plutôt bien tourné.

En série, ils réussissent à se placer suffisamment bien pour être sélectionnés en demi finale. Ils n'ont néanmoins pas réussi à se qualifier pour la finale A par la suite. Ils finissent leur championnat sur une 12e place.

Le huit sénior hommes de Michiel Couwenberg, Romain Pain, Victor Fauger, Mickael Barbotin, Sacha Henaff, Lucas Ribes, Théo Liébert, Gustave Orain, et la barreuse: Gaby Echeverri se classe à la 18e place de cette embarcation à moitié composée de junior hommes.

Dix ans après leur première expérience en double sénior, Kévin Rhein et Corentin Boizot-Blaise, ont eux aussi, décidé de renouveler leur partenariat. Après une série qui les a placé dans les 24 premiers bateaux, afin qu'ils continuent le chemin de sélection (quarts de finale), ces deux rameurs n'ont pas réussi à se placer parmi les demi finalistes. Ils terminent le championnat à la 23e place en double sénior.

François Teroin, récemment sacré champion du Monde en Floride associé à Pierre Roisin, Simon Bouchez et Nicolas Rousseau, champions et vice champion de France sur 2000m aux championnats de France en juin, n'ont malheureusement pas réussi à trouver le « petit truc » qui les emmèneraient cette fois ci au plus haut de l'aviron français. Ils terminent à la 24e place en quatre de couple sénior homme, catégorie la plus représentée de ces championnats.

En Handi aviron, la yolette LTA-ID d'Etienne Noël, Théo Bel Berbel- Lurbe, Benoit Maccou, Théodore Sedaros, Barreur: Mailys Demeaulte se classe 4e de la catégorie, ce qui est un beau résultat pour cette nouvelle embarcation.

Nos médaillées d'argent des critériums nationaux de Bourges en juin, Marie Audren De Kerdrel, Emilie Plantard terminent cette fois-ci au pied du podium du double féminin.

Deux quatre de pointe avec barreur sénior hommes étaient alignés aux critériums nationaux. Ils se sont retrouvés tous les deux en finale C. Le bateau de Claude Talamona, Franck Droulle, Christopher Cala et Thomas Lecuire, barré par : Johan Violle sont arrivés deuxièmes de cette finale, soit à la 14e place.

Le bateau de Sebastien Woynar, Eric Chauvel, Jean-Baptiste Petit-Jean, Bertrand Pillot, Barreur : Paul-Alexandre Sedaros termine à la 16e place.

Les championnats de France Sprints sont aussi l'occasion de composer des bateaux « mixtes ». Ramer avec des personnes du sexe opposé possède de grands avantages, chaque rameur puise des connaissances, des ressentis, des façons de faire de l'autre. Un réel partage entre les différentes techniques de tous. Cette année, l'ACBB a aligné deux bateaux en huit sénior et deux quatre de couple mixte.

Le huit de Valérie Talamona, Natacha Eyber, Eleanor Forshaw, Jessica Spivey, Mickael Barbotin, Emile Sarda, Thibaut Mames, Ismael Bourennane, barré par : Gaby Echeverri remporte sa finale D et se classe donc à la 19e place.

L'embarcation menée par Vincent Faucheux, Laurent Cadot, Léo Grandsire, Yvan Deslavière, Marie Tavernier, Lucie Giraud, Aurélie Morizot et Emma Chastenet a réussi à passer la dure étape des demi-finales et est passée en Finale A. Placé jusqu'à la mi-course dans le peloton, le bateau exigeant en énergie termine à la fin à la 5e place.

Le quatre de couple de François Teroin, Simon Bouchez, Capucine Lemée et Marie Picard se classe à la 5e place de la finale B, soit la 11e place de ce championnat. Leurs concurrents-partenaires de club, Chloé Poumailloux, Julie Voirin, Pierre Roisin et Nicolas Rousseau sont quant à eux revenus avec une médaille d'argent derrière le bateau de l'Aviron Bayonnais. Le bateau de Vichy s'installe sur la troisième marche du podium. Cela ferme donc le compteur de médailles à cinq.

Encore un week-end avec des valeurs positives bien représentées. Courage, dépassement de soi, détermination, partage et bonne humeur étaient au rendez vous !

Vivement les prochaines échéances !

JV

Entretien avec Julie Voirin de retour des championnats du monde élite à Sarasota

W4X Championnats du monde 2017 Sarasota C'était ta première participation à un championnat du monde élite. Quel bilan tires-tu de cette compétition ?

Le résultat escompté était de rentrer dans la grande finale avec notre quatre de couple. Il n'a pas été réalisé, nous sommes forcément déçues. Cependant, notre embarcation n'a commencé son histoire que fin août dans cette composition. Le délai était sans doute court pour pouvoir performer de suite. Pour moi, le bilan est tout de même assez positif. Au fur et à mesure des courses nous avons réussi à modifier notre coup d'aviron afin de nous rapprocher des autres nations. De plus, participer à son premier championnat du monde en Floride, sur un bassin aussi ensoleillé qu'impressionnant par la taille et le nombre de bénévoles qui ne veulent que nous aider, ça n'est pas donné à tout le monde. Je ne regrette pas de m'être levée tôt chaque matin cette année pour m'entraîner et espérer rentrer dans ce quatre de couple. Et puis voir François Teroin monter sur la plus haute marche du podium après une finale A relevée à souhait a été pour moi un vrai moment de bonheur !


On voit que la France a de la marge de progrès dans le secteur féminin et chez les TC (toutes catégories), quelles pistes pour progresser ?

Pour progresser et rentrer dans le haut de la hiérarchie mondiale dans le secteur féminin je pense que les pistes sont nombreuses. S'entraîner plus souvent en bateaux longs lors des stages fédéraux paraît la plus simple. Il faudrait aussi trouver le "savoir-faire" des bateaux longs. Christine Gossé s'est déjà penchée sur le sujet depuis qu'elle a repris les rênes du secteur féminin en 2013. Le travail est encore long et c'est à chacune d'entre nous de se donner à 1000% afin de faire progresser le groupe. Comme dit le dicton, Rome ne s'est pas faite en un jour.


Comment vois-tu la suite de ta carrière internationale ?

Ma "carrière internationale" est tout de même assez réduite à ce jour. Mon objectif serait de rentrer enfin en finale A, moi qui suis une habituée des finales B au niveau international.


Quels plans pour le futur au sein du club ?

Il est évident que je me sens très bien au sein du club. Le président et les coachs m'aident et me soutiennent beaucoup. Je tenais d'ailleurs à les remercier chaleureusement. François Banton est un président qui est à notre écoute, qui fait en sorte qu'on soit toujours dans les meilleures dispositions tout au long de l'année et surtout aux moments des compétitions. Cédric Toublan et Vincent Faucheux qui m'ont entraînée dès le début de la saison et à mon retour de blessure sont juste au top ! Ils ont réussi à jongler avec mon envie de progresser, mon manque de confiance, ils ont réussi à me faire "péter mes cadenas mentaux" !

Notre club a la chance d'avoir un bon groupe de juniors et de séniors qui ne cesse de s'étoffer. Ça crée une bonne dynamique de groupe et ça se ressent à l'entraînement, la motivation est toujours là !

Propos recueillis par Pedro Ferreira, 4/10/2017.

Championnats de France bateaux courts 2017 : Clap de fin !

Faucheux Raineau

C'est avec deux titres de champion de France, deux médailles d'argent, une médaille de bronze et encore plus de belles courses à son compteur que l'ACBB rentre des championnats de France bateaux courts de Cazaubon.

Ayant leur finale le samedi, les handis ont montré la voie à suivre au reste du groupe pour le dimanche.

Stéphane Tardieu, grand habitué du métal doré n'a pas manqué au rendez vous cette année encore. Il remporte aisément ce championnat en skiff TA devant Christophe Lavigne. Celui-ci prend la médaille d'argent après un départ de course un peu compliqué, mais avec une belle bataille pour remonter à la deuxième place de la finale. Lionel de Gayffier et Alexandre Duthoit, en skiff TA finissent respectivement à la 4e et 5e place de ce championnat. Manuel Rodriguez, quant à lui se classe à la 4e place du skiff AS.

Félicitons ensuite notre premier champion de France en bateau court sénior : Vincent Faucheux, en deux sans barreur poids léger, avec son coéquipier du C.A. Nantes, Guillaume Raineau. En finale, la paire n'a pas laissé le doute planer longtemps. Dès le départ, ces messieurs ont placé leur pointe devant et n'ont fait qu'accroitre leur avance tout au long de la course.

La seconde médaille d'argent revient au deux sans barreur sénior femme, composé de Lucie Giraud et Cécile Dubuisson (US Toul). Une course menée dès le début par la paire qui deviendra championne de France, l'équipage Chanut-Duret (AUN. Lyon et Av. Grenoblois), mais qui n'empêchera pas la nouvelle association ACBB-Toul de se mobiliser pour conquérir l'argent.

Victor Sedaros et Téo Rayet (SN. Bergerac) signent la première médaille junior du club en deux sans barreur avec le bronze. Une course pleine de rebondissements qui a obligée les deux jeunes hommes à exploiter tout leur potentiel pour emporter ce métal.

François Teroin en skiff poids léger, réalise un championnat impressionnant en se hissant à la cinquième place de la finale A, derrière un Jérémie Azou qui a explosé le record du bassin du Lac de l'Uby. Finale plus que relevée avec les deux nouveaux champions olympiques Jérémie Azou et Pierre Houin et les deux champions du monde 2015, Stany Delayre et Damien Piqueras.

Cinquième place aussi pour la paire junior d'Aurélie Morizot et Tiphaine Cayol. Les deux jeunes filles ont couru une finale formidable révélant les progrès de cette paire, classée l'an dernier à la 10e place.

Cinquième place toujours pour la skiffeuse Julie Voirin, qui se situe dans la hiérarchie juste derrière les quatre fantastiques des Jeux Olympiques de Rio, Marie Le Nepvou, Hélène Lefebvre, Noémie Kober et Elodie Ravera. Seule rameuse de moins de 23 ans de cette finale, elle n'a pas lâché un coup d'aviron pour rester le plus longtemps possible dans la course.

En deux sans barreur hommes, Laurent Cadot, appairé à Romuald Thomas (SN. Caen Calvados) terminent le championnat sur une belle deuxième place de la finale B, les classant à la 8ème place de la catégorie.

Simon Bouchez et Thibaut Mames, en deux sans barreur poids léger, après un quart de finale surprenant les emmenant en demi-finale, ont réalisé une très belle finale B et terminent à la 11e place de ce championnat.

Le jeune skiffeur poids léger mais non moins expérimenté Léo Grandsire a couru une finale B très disputée également. En tête pendant les trois quarts de la course, il a montré des qualités de guerrier. Malheureusement, cela n'aura pas suffit et il termine à la 6e place de la finale B. Il est donc classé 12e meilleur français.

Johan Yvon et Emile Sarda remportent largement et aisément leur finale D. Une course maîtrisée de bout en bout avec une facilité technique qui leur a permis de prendre du plaisir. Ils sont donc 19e de France en deux sans barreur poids léger.

N'oublions pas nos coéquipiers de club qui n'ont pas su se qualifier pour les quarts de finale, mais qui ont réalisé de beaux parcours tout de même: En deux sans barreur toutes catégories, les paires d'Yvan Deslavière et d'Ismael Bourennane, de Capucine Lemée et Marie Piquard ainsi que le skiffeur poids léger, Nicolas Rousseau, n'ont malheureusement pas réussi à passer l'épreuve du parcours contre la montre. Malgré leur déception de ne pas pouvoir combattre en quart de finale, ces boulonnais sont restés tout au long du week-end pour supporter et encourager nos équipes encore engagées.

Encore une fois, le club de l'ACBB s'est déplacé sur ce championnat de France bateaux courts avec un groupe conséquent. Cette troupe a su se démarquer par ses résultats historiques mais aussi par l'esprit d'équipe qui a animé les Orange et Noir !

Bravo à toute la team !

Bravo et merci aux entraîneurs : Cédric Toublan, Alexandre Bridel, Vincent Faucheux, mais aussi aux bénévoles Pedro Ferreira et Mickael Barbotin.

Merci à François Banton, notre Président bien aimé, qui nous met toujours dans les meilleures dispositions pour réussir.

Enormes remerciements à vous tous qui suivez l'équipe par monts et par vaux ! Vous poussez avec nous lors de l'emballage final !

Album photo.

JV

En route pour Cazaubon !

Les rameurs de l'ACBB ont confirmé qu'ils étaient en très grande forme lors des championnats de zone les 1er et 2 avril, épreuves qualifiantes aux tests nationaux. Sans égaler le record de l'an passé qui était de 23, ce sont tout de même 20 bateaux qui partiront à la conquête des championnats de France bateaux courts du 14 au 16 avril 2017 à Cazaubon. Toutes les catégories seront représentées, les juniors, les séniors et les handi, une bien belle troupe pour défendre les couleurs du club. Bravo a tous les compétiteurs qui s'étaient rendus à Mantes la Jolie ! Bon courage aux qualifiés et selon l'expression locale, rendez-vous à la digue !

Les bateaux qualifiés :

  • En SHPL 2- : les 3 équipages Vincent FAUCHEUX - Guillaume RAINEAU (C.A. Nantes) ; Simon BOUCHEZ - Thibaut MAMES ; Johan YVON - Emile SARDA.
  • En SHPL1x : François TEROIN, Léo GRANDSIRE, Nicolas ROUSSEAU.
  • En SH2- : Laurent CADOT - Romuald THOMAS (S.N. Caen-Calvados) ; Yvan DESLAVIÈRE - Ismael BOURENNANE
  • En SF1x : Julie VOIRIN
  • En SF2- : Lucie GIRAUD - Cécile DUBUISSON (Toul US) ; Valérie TALAMONA - Marie AUBIER ; Capucine LEMÉE - Marie PICARD
  • En J18F2- : Aurelie MORISOT - Tiphaine CAYOL ; Emma CHASTENET - Charlotte SABOT (S.N. Encouragement)
  • En J18H2- : Victor-Emmanuel SEDAROS - Théo RAYET (S.N Bergerac)
  • En Handi SH1x TA : Stéphane TARDIEU, Christophe LAVIGNE, Alexandre DUTOIT, Lionel DE GAYFFIER.
  • En Handi SH1x AS : Manuel RODRIGUEZ.

Félicitations aussi à Milos qui gagne la finale A, à Jessie qui gagne (largement) la finale C en skiff, à nos cadets Sacha et Gustave de s'être alignés en junior pour tenter la qualification, à nos TC garçons Hugues, Sébastien, Mickaël et Chris, à nos J18 garçons Theo-Clément, Benjamin-Maxime, Lucas-Antoine, Hector-Samuel en 2- et Etienne en skiff.

JV

Le Programme Jeune LIFA à l'ACBB

La 3e étape du Programme Jeune organisé par la LIFA se déroulait dimanche 23 janvier 2017 à la base Nautique de l'île de Monsieur avec le concours de l'ACBB. Ce programme comprenait une tête de rivière autour de l'île Seguin et un parcours chronométré par équipe à terre. L'ambiance était survoltée au bord du circuit pour encourager les 91 équipages des 22 clubs engagés : il a fallu serrer les dents, enchaîner des sauts, reprendre son souffle, se débattre avec une corde à sauté récalcitrante et finir en sprint. Le premier équipage de l'ACBB réalise le 3e temps en yolette et se classe 6e de la catégorie J14H. Les résultats et l'album photo.

Challenge bateaux courts – dimanche 15 janvier 2017

Les compétiteurs de l’ACBB avaient rendez-vous avec l’hiver ce dimanche 15 janvier 2017. La première manche des compétitions organisées par la Ligue d’Île-de-France se déroule traditionnellement à Mantes-la-Jolie dans des conditions à ne pas mettre un skiff dehors et cette édition n’a pas failli à sa réputation avec du gel le matin et de la pluie l’après-midi. Mais il en fallait plus pour refroidir l’ardeur de nos bouillants juniors et séniors, qui voyaient dans cette compétition une occasion de rompre la monotonie de l’entraînement hivernal, de contrôler le travail déjà accompli en bateau court (skiff et deux sans) et si besoin de trouver de nouvelles pistes de réflexion avant les championnats importants du printemps.

Au tableau des résultats, on notait avec satisfaction les victoires d’Emma Chastenet et Victor Sédaros en deux sans junior fille et garçon avec des coéquipiers d’autres clubs. On pouvait aussi trouver des deuxièmes places en pagaille chez les séniors avec Téroin en skiff, la paire Deslavières-Bourennane en deux-sans hommes et la paire Spivey-Lemée chez les femmes. La paire cadette Orain-Henaff prenait une troisième place prometteuse chez les juniors. Enfin, une belle densité dans les petites finales venait parachever une journée de qualité pour le club.

Petite nouveauté qui a alimenté les conversations au bord du bassin, le choix des lignes d’eau par les rameurs au départ des finales de l’après-midi en fonction des temps du matin. Les avis sont partagés, mais réjouissons-nous que des solutions soient envisagées pour pallier l’occasionnelle inégalité des lignes d’eau sur certains bassins, quand le vent se joint à la fête par exemple.

H.C

Grand prix d'aviron « Les culs gelés »

Dimanche 15 janvier 2017, le club du Coudray-Montceaux organisait le 21e grand prix des « culs gelés », un contre la montre longue distance en yolette de couple. La section loisir de l'ACBB était encore une fois très bien représentée avec 10 yolettes au départ sur les 85 bateaux engagés, soit 1 équipage féminin (sur 15), 4 équipages mixtes (sur 20) et 5 équipages masculins (sur 50), tous prêts à en découdre avec un allé-retour de 25 km sur la Seine.

Cette année, les conditions de navigation étaient optimales avec peu de courant mais la course portait bien son nom, les températures étaient négatives et on a retrouvé de la glace dans les bateaux ayant passé la nuit sur place. Grace à un programme d'entraînement complet avec séances d'ergo et de gym, une organisation rondement menée par Antoine (Merci à lui !), nous voilà tous parés pour le "jour J". A l'exception tout de même d'un équipage qui s'est rendu compte le dimanche matin qu'ils avaient oublié leurs pelles. Merci au Coudray-Montceaux pour le prêt !

Après ce long moment d'effort, quelques ampoules et les pieds gelés, la satisfaction d'être allé au bout de la course est bien là et les visages sont souriants :

  • Une belle troisième place pour l'équipage féminin en 2h15
  • Le meilleur équipage masculin de l'ACBB se classe à la 4e place (à une seconde du podium) en 1h48
  • Les équipages mixtes se classent entre la 7e (en 2h07) et la 19e place.

Bravo à tous !

On notera que le club de Chambery-Le Bourget a fait tomber le record cette année : le meilleur chrono qui datait de 2005 est passé de 1h45min32s à 1h40min1s. Pour finir, un bon vin chaud offert, quelques photos souvenirs, un retour au club sous la pluie, un pique nique partagé et un repos bien mérité.

Marie Steiblen

Grand National à huit 2016

Le Grand National à 8 organisé par la LIFA (Ligue d'Ile de France d'Aviron) s'est tenu le dimanche 11 décembre 2016 à Nogent-sur-Marne. 24 clubs avaient fait le déplacement pour 83 équipages inscrits, dont 7 de l'ACBB. Cette dernière course en 8 avant l'hiver, est l'une des rares à être ouverte à la fois aux compétitions, aux loisirs confirmés et aux universitaires. La météo idéale et un parcours de 3700m en zone urbaine avec une arrivée devant les bâtiments de la LIFA et de la Fédération Française d'Aviron, ont attiré un large public.

L'ACBB a largement contribué au spectacle. On retiendra le carton plein des juniors (J18H8+) qui ont remporté la tête de rivière et l'épreuve sur 500m devant l'Encouragement (SESN). Leurs ainés ont eux aussi dû batailler contre les locaux de "l'Encou" mais se sont fait chaque fois distancer de deux rageantes petites secondes. Côté Loisirs, l'équipage masculin et l'équipage féminin ont terminé respectivement 1er et 2e de leurs catégories.

Les résultats complet sur le site de la LIFA

VD