ACBBAviron

L'ACBB Aviron est rentré des championnats de France sprint avec 5 médailles, dont une en or !

Podium critérium handi 2016-2017

Les championnats de France sprint (sur 500m) qui se déroulaient cette année à Mantes-la-Jolie, ont clos la saison sportive 2017. Cependant, réaliser de bons parcours, ne faire qu'un avec ses coéquipiers, défendre au mieux les couleurs Orange et Noire sont des comportements et des actions qui permettront de lancer au mieux la saison, laquelle ne fera que débuter en fin de week-end.

Avec ces beaux résultats, nous pouvons aisément dire que la saison est lancée, et bien comme il faut !

Stéphane Tardieu et Christophe Lavigne ont ouvert le compteur de médailles le samedi après-midi en remportant la course du double TA (bras-tronc). Leurs partenaires de club Patrice Rendu et Alexandre Duthoit sont leurs premiers dauphins.

Le huit sénior femmes, « abonné » désormais aux podiums depuis 2015, n'a pas dérogé à la tradition. Cette année il était composé de Marie Tavernier, Lucie Giraud, Julie Voirin, Chloé Poumailloux, Jessica Spivey, Capucine Lemée, Marie Picard et Aurélie Morizot, barré par la meilleure Chloé Rivoal. Elles obtiennent la médaille d'argent après une belle bagarre contre le bateau de Grenoble (vainqueur sur les 2000m en juin) et le huit de Joinville qui complète le podium.

Le club a aligné deux embarcations du quatre sans barreur sénior hommes. Le but était de réaliser le même exploit que sur les championnats de France bateaux longs, à savoir de médailler ces deux bateaux.

Malheureusement, le bateau de Laurent Cadot, Vincent Faucheux, Victor Sedaros et Yvan Deslavière n'a pas réussi à se qualifier pour la finale A et termine à la 12eme place dans cette catégorie. C'est donc seul bateau boulonnais que le quatre sans barreur de Léo Grandsire, Emile Sarda, Ismael Bourennane et Thibaut Mames est rentré dans les starts de la finale A. Après un coude à coude très serré avec le bateau de Nogent sur Marne (Société des Sports Nautique de l'Encouragement), le bateau du club a réussi à mettre sa pointe devant et à empocher la médaille d'argent derrière le bateau Nantais.

De leur côté, Johan Yvon et Romain Beuret sont de nouveau montés en deux sans barreur à l'occasion des Sprints. Ils se connaissent bien, ayant fait une saison bateaux courts un an auparavant où leur embarcation avait plutôt bien tourné.

En série, ils réussissent à se placer suffisamment bien pour être sélectionnés en demi finale. Ils n'ont néanmoins pas réussi à se qualifier pour la finale A par la suite. Ils finissent leur championnat sur une 12e place.

Le huit sénior hommes de Michiel Couwenberg, Romain Pain, Victor Fauger, Mickael Barbotin, Sacha Henaff, Lucas Ribes, Théo Liébert, Gustave Orain, et la barreuse: Gaby Echeverri se classe à la 18e place de cette embarcation à moitié composée de junior hommes.

Dix ans après leur première expérience en double sénior, Kévin Rhein et Corentin Boizot-Blaise, ont eux aussi, décidé de renouveler leur partenariat. Après une série qui les a placé dans les 24 premiers bateaux, afin qu'ils continuent le chemin de sélection (quarts de finale), ces deux rameurs n'ont pas réussi à se placer parmi les demi finalistes. Ils terminent le championnat à la 23e place en double sénior.

François Teroin, récemment sacré champion du Monde en Floride associé à Pierre Roisin, Simon Bouchez et Nicolas Rousseau, champions et vice champion de France sur 2000m aux championnats de France en juin, n'ont malheureusement pas réussi à trouver le « petit truc » qui les emmèneraient cette fois ci au plus haut de l'aviron français. Ils terminent à la 24e place en quatre de couple sénior homme, catégorie la plus représentée de ces championnats.

En Handi aviron, la yolette LTA-ID d'Etienne Noël, Théo Bel Berbel- Lurbe, Benoit Maccou, Théodore Sedaros, Barreur: Mailys Demeaulte se classe 4e de la catégorie, ce qui est un beau résultat pour cette nouvelle embarcation.

Nos médaillées d'argent des critériums nationaux de Bourges en juin, Marie Audren De Kerdrel, Emilie Plantard terminent cette fois-ci au pied du podium du double féminin.

Deux quatre de pointe avec barreur sénior hommes étaient alignés aux critériums nationaux. Ils se sont retrouvés tous les deux en finale C. Le bateau de Claude Talamona, Franck Droulle, Christopher Cala et Thomas Lecuire, barré par : Johan Violle sont arrivés deuxièmes de cette finale, soit à la 14e place.

Le bateau de Sebastien Woynar, Eric Chauvel, Jean-Baptiste Petit-Jean, Bertrand Pillot, Barreur : Paul-Alexandre Sedaros termine à la 16e place.

Les championnats de France Sprints sont aussi l'occasion de composer des bateaux « mixtes ». Ramer avec des personnes du sexe opposé possède de grands avantages, chaque rameur puise des connaissances, des ressentis, des façons de faire de l'autre. Un réel partage entre les différentes techniques de tous. Cette année, l'ACBB a aligné deux bateaux en huit sénior et deux quatre de couple mixte.

Le huit de Valérie Talamona, Natacha Eyber, Eleanor Forshaw, Jessica Spivey, Mickael Barbotin, Emile Sarda, Thibaut Mames, Ismael Bourennane, barré par : Gaby Echeverri remporte sa finale D et se classe donc à la 19e place.

L'embarcation menée par Vincent Faucheux, Laurent Cadot, Léo Grandsire, Yvan Deslavière, Marie Tavernier, Lucie Giraud, Aurélie Morizot et Emma Chastenet a réussi à passer la dure étape des demi-finales et est passée en Finale A. Placé jusqu'à la mi-course dans le peloton, le bateau exigeant en énergie termine à la fin à la 5e place.

Le quatre de couple de François Teroin, Simon Bouchez, Capucine Lemée et Marie Picard se classe à la 5e place de la finale B, soit la 11e place de ce championnat. Leurs concurrents-partenaires de club, Chloé Poumailloux, Julie Voirin, Pierre Roisin et Nicolas Rousseau sont quant à eux revenus avec une médaille d'argent derrière le bateau de l'Aviron Bayonnais. Le bateau de Vichy s'installe sur la troisième marche du podium. Cela ferme donc le compteur de médailles à cinq.

Encore un week-end avec des valeurs positives bien représentées. Courage, dépassement de soi, détermination, partage et bonne humeur étaient au rendez vous !

Vivement les prochaines échéances !

JV