ACBBAviron

Laurent Cadot

Nous débutons une série de portraits d'adhérents du club par celui de Laurent Cadot. Laurent rame à l'ACBB, est actuellement membre du 8+ de l'équipe de France.

Comment es-tu venu à l'aviron? À quel âge et dans quel club as-tu commencé à ramer?

Je suis venu à l'aviron en suivant les conseils de mon médecin. Suite à une croissance rapide associée à un sport de contact (le rugby), des petits soucis de genoux sont apparus. Mon médecin m'a conseillé l'aviron. J'ai essayé, j'ai été conquis, j'ai adopté. Ce premier essai a été effectué à l'ACBB, sur la péniche en 1998.

cadot

Peux-tu nous présenter ton parcours sportif?

J'ai donc commencé l'aviron à l'ACBB en 1998 (si mes souvenirs sont bons). J'étais en cadet. Nous avons participé en 4x aux zones pour nous qualifier pour les championnats de France. Ce premier échec a été un élément déclencheur pour la suite de ma carrière de sportif. J'ai poursuivi mon expérience au cercle nautique verdunois. En 2000, je décroche mon premier titre de champion de France. Se sont suivis quelques 13 titres de champion de France. En 2001, je décroche un titre de champion du monde junior. Ma carrière est lancée.

À quel moment as-tu choisi le haut niveau?

Je ne peux pas dire que j'ai choisi d'être sportif de haut niveau, j'ai juste pris beaucoup de plaisir à m’entraîner, à faire glisser mon bateau, et à me battre en course. Ces différents plaisirs m'ont permis d'être performant et donc de rentrer dans les critères qui définissent le sportif de haut niveau (critères définis par le ministère chargé des sports qui donne accès au statut de sportif de haut niveau et à ses avantages ).

cadot

Lequel de tes résultats t'a plus fait plaisir?

J'ai eu deux résultats qui m'ont marqué personnellement:

  • Le premier est ma première médaille en coupe du monde en 2004 (3e)
  • Mon deuxième résultat est ma 6e place avec Polo (Bougon) aux championnats de France en septembre 2012.

Quels sont tes objectifs pour 2015?

Médaillé en huit aux Europes et aux mondiaux

Quels conseils donnerais-tu à un jeune rameur?

Prends du plaisir, sois passionné, sois loyal et solidaire avec tes collègues et le reste suivra.

"Le plus important n'est pas de gagner mais de participer, car l'important dans la vie ce n'est point le triomphe mais le combat ; l'essentiel, ce n'est pas d'avoir vaincu mais de s'être bien battu".